Ma page de présentation
Église de Saint Léry
Mes passions :
  • Les cartes postales anciennes, je collectionne particulièrement deux villages du Morbihan : Mauron et Saint Léry.

  • La Généalogie, je recherche l'origine du patronyme JOUHIER. 

  • La nature, principalement en Bretagne, le vélo, les promenades et le calme de la campagne Bretonne dans un petit village du Morbihan Saint Léry.
  • Les voyages.
  • L'écriture, j'ai terminé mon premier livre "La Periouse"
Mes livres préférés sur l'histoire de notre région:
  • 56 MENEAC des événements, des hommes, un patrimoine, de Paul GILLES.

" On va entrer à Ménéac pour des siècles comme on entre dans une maison pour des années. Il est important de savoir ou l'on met les pieds. De connaître la géographie. C'est à dire d'abord l'aspect, les caractères physiques de l'espace, et ensuite l'organisation de cet espace par l'homme, le milieu humain....Ce sera seulement un premier aperçu avec des généralités, le milieu humain étant le thème même du livre."

Paul GILLES

 
  • Mémoires d'un Paysan Bas-Breton.

Jean-Marie Déguignet  (1834-1905)

" Publiées en partie dans la " Revue de Paris " en 1905, et dans le bulletin de la société Archéologique du Finistère en 1963, les mémoires de Jean-marie Déguignet sont enfin disponibles dans une version non édulcorée. Ce fils de journalier agricole du fin fond de la Bretagne Bretonnante nous a en effet laissé un témoignage exceptionnel sur la société du XIXé siècle. Tour à tour mendiant, vacher, soldat, sergent, cultivateur, assureur, débitant de tabac, miséreux. Déguignet nous apporte une vision décapante de la Bretagne du siècle dernier, mais aussi de l'armée impériale à travers les campagnes de Crimée, d'Italie, d'Algérie et du Mexique. J.M. Déguignet a perdu la foi lors d'un voyage à Jérusalem: anticlérical, pourfendeur du conservatisme, de la routine, sensible aux thèses anarchistes et révolutionnaires, il s'est retrouvé en porte-à-faux par rapport à la société de son temps.

Ce journal d'un écorché vif irrite parfois par ses outrances, mais le propos e l'auteur est incisif, son récit extrêmement alerte, sa vie se lit comme un roman d'aventure. Sa grande qualité est indéniablement la sincérité. Sa vision critique de l'âge d'or de la société rurale bretonne remet en cause beaucoup d'idées reçues. Mais loin d'être un marginal, Déguignet apparaît aujourd'hui comme le prophète de la destruction des sociétés traditionnelles."

Edition établie par Bernez Ro